Omar Salman cordeur

Omar SalmanOn l’a déjà dit souvent: pour un jeune joueur de tennis qui vise le niveau international, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

La route qui mène au sommet est longue, parsmée d’embûches et, surtout, remplies de postes de péage.

Chaque point ATP pris se paye cash et, avant d’arriver dans le Top 250, la marge minimale pour participer aux qualifications d’un tournoi du Grand Chelem, il faut environ 200 points.

Pour tenter d’y arriver, chaque joueur a donc sa recette. Certains comptent sur les sponsors (de moins en moins nombreux), le crowdfunding, les parents (souvent les main sponsors…), les associations, les soupers, les tombolas…

Encore faut-il que cela ne leur prennent pas le temps et l’énergie qu’ils doivent consacrer à l’entraînement, aux tournois mais aussi… au repos.

Omar Salman, lui, se lance dans le cordage de raquettes. Il n’est pas seul puisque son frère et un ami vont l’aider.

« Cela me permettra surtout de payer mes frais d’essence (rien que Bruxelles-Mons quelques fois par semaine, ça grimpe vite) et de kiné », dit Omar, qui a investi dans une machine à corder. « Car pour le reste, je n’ai pas à me plaindre: je reçois déjà une belle aide de la fédération et de Hopiness. »

Son tarif est tout ce qu’il y a de plus correct puisqu’il est de 10 euros la pose. Il propose également différents types de cordage et livre à domicile sur Bruxelles.

Alors, si vous avez une raquette à faire corder dans la capitale, pensez à lui: dans quelques années, si vous le voyez sur le court à Roland Garros, vous serez fier de dire que, modestement, vous avez aussi contribué à sa réussite.

Vous pouvez contacter Cordage Officiel au 0484/41.00.66

Ici un lien vers la page facebook