Julien Hoferlin, quarante années de passion pour le tennis

Julien hoferlin

Le tennis belge a perdu un ami. Julien Hoferlin, tout le monde le connaissait. Même ceux qui ne le connaissaient pas vraiment avaient l’impression de le connaître, tant il respirait la sympathie et transpirait la confiance.

Entre le petit gars de 9 ans qui battait Christophe Delheille à la Coupe de Borman et le coach de Steve Darcis, quarante années se sont écoulées.

Quarante années de passion, de savoir-faire reconnu par les plus grands (Dominique Monami, les frères Rochus, l’équipe féminine de Fed Cup, l’équipe masculine de Coupe Davis, la fédération anglaise), de bonne humeur permanente et de fidélité indéfectible à ses amis ainsi qu’à sa région d’Ourthe-Amblève et à son club d’Aywaille.

Julien les mots nous manquent comme tu vas nous manquer, comme tu manqueras à tout le tennis belge, comme tes commentaires avisés manqueront lors des prochains exploits de nos équipes de Coupe Davis et de Fed Cup.

Mais ce que tu as contribué à mettre en place, cet esprit, lui, il restera.